lundi 09 octobre 2006

« Les harkis étaient considérés comme de bons sauvages à dresser »

Les entretiens

Née dans un camp de harkis, Dalila Kerchouche est aujourd’hui journaliste, auteure de deux livres, « Mon père, ce harki » (Seuil, 2004) et « Leïla : avoir dix-sept ans dans un camp de harkis » (Seuil, oct 2006). Elle évoque sur OummaTV le destin de sa famille, ainsi que celui de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants internés dans des camps en France au lendemain de la fin de la guerre d’Algérie. Dalila Kerchouche a par ailleurs co-rédigé avec Arnaud Malherbe le scénario du téléfilm « Harki » qui sera diffusé le mardi 10 octobre sur France 2 à 20H50.

Commentaires