mercredi 26 janvier 2011

« La menace islamiste en Tunisie est absurde »

Les entretiens

Opposant depuis toujours au régime du dictateur Ben Ali, membre du Parti des Indigènes de la République, Sadri Khiari estime que la « menace » islamiste brandie sur la scène internationale a pour seul objectif de bloquer le processus révolutionnaire en Tunisie. Cette obsession islamiste s’explique particulièrement en France par la persistance d’une forte islamophobie. Sadri Khiari affirme par ailleurs que tous les mouvements qui se réclament de l’islam politique en Tunisie ont toute leur place. Il évoque également les conséquences éventuelles de la révolution tunisienne sur les relations avec Israël et les perspectives politiques en Tunisie.

Commentaires